Axes spécifiques (GREI/LSA)

Par-delà l’axe commun « Pouvoir(s) et Représentation(s) : configurations, circulations, nouvelles pratiques », les deux équipes internes de l’ERIBIA, le Groupe de Recherche en Études Irlandaises (GREI) et Littératures, Images et Sociétés Anglophones (LSA), aborderont la thématique du pouvoir à travers plusieurs axes spécifiques à leurs champs de recherche.

Littératures, Images, Sociétés Anglophones (LSA) – Axes spécifiques

Dans la continuité́ de nos recherches en Littératures, Images et Sociétés Anglophones, cet axe explorera les formes et les modalités de la représentation, que celle-ci soit verbale, visuelle ou intermédiale, qu’elle concerne l’intime ou le commun, et quel que soit le public auquel elle s’adresse (littératures spécialisées, comme la littérature de jeunesse).

Une réflexion sur les supports de la représentation permettra d’envisager la question de l’impact des nouvelles technologies sur les (re)configurations artistiques, littéraires ou politiques. Les signes iconiques du pouvoir seront explorés, tout comme ses motifs récurrents, dans une perspective de célébration et de commémoration.

Projets prévus :

  • Colloque “Reconfigurations de la voix dans la création contemporaine”. Ce colloque s’intéressera en particulier à l’utilisation de nouvelles technologies dans la musique contemporaine.
  • Journée d’étude « Construction du sujet et engagement politique chez des poétesses du romantisme britannique », organisée en collaboration avec l’ERIAC (Université de Rouen). Le volet caennais (2022) fera suite à un premier volet rouennais organisé en 2021.
  • Organisation de la conférence annuelle de la Research Society for Victorian Periodicals, 6-9 juillet 2023 – campus 1.

Dans cet axe, on s’intéressera notamment à la question de la représentation des peuples et des zones de premier contact à travers le monde anglophone, depuis la deuxième moitié du XVIe siècle jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, voire au-delà. Dans la continuité des travaux menés au cours du contrat précédent, on s’interrogera notamment sur la manière dont le discours sur ces territoires « nouveaux » et sur ces peuples pensés comme radicalement différents, sert d’abord une visée politique tout en soulignant les limites de l’objectivité scientifique.

Projets prévus :

  • Colloque Jeunes Chercheurs – La Jeune Amérique (Paris) – 29-30 septembre 2022.

Groupe de Recherche en Études Irlandaises (GREI) – Axes spécifiques

Dans cet axe, les travaux porteront avant tout sur la notion de diaspora dans le contexte de l’émigration irlandaise, sans négliger les possibilités de coopération transversale avec l’axe « Nouveaux Mondes » (EI 2 LSA). Il s’agira d’étudier les origines de la diaspora irlandaise, les définitions et la manière dont elle a pu interagir avec l’Irlande au fil du temps, que ce soit dans des perspectives politiques, sociales, économiques ou littéraires. Depuis le VIe siècle et le départ en grand nombre de religieux, jusqu’à l’émigration lors de la récente crise économique (2010-2013), en passant par l’exode lors de la Grande Famine (1845-1851) et la recherche d’une plus grande liberté sociale et artistique, une tradition d’ouverture sur le monde s’est perpétuée à travers le temps, par le biais d’une communauté irlandaise transnationale aux nombreux avatars, souvent oubliée, parfois idéalisée. Des auteurs comme Colum McCann (Transatlantic, 2013) en ont proposé des représentations littéraires, tandis que l’Etat irlandais a cherché à la mobiliser dans le cadre d’objectifs politiques et économiques.

Projets prévus :

  • Colloque « Chicago : an Irish-American Metropolis ? » : un premier volet a eu lieu au printemps 2021 à Paris, en partenariat avec l’Université de Chicago, et un second volet est prévu en 2023 à Chicago (sous réserve), afin d’étudier les spécificités de la population d’origine irlandaise dans la ville, sa contribution à la vie locale, la manière dont elle est perçue, et la pertinence de la notion de diaspora pour l’identifier.

Dans cet axe, il s’agira notamment de s’interroger sur la notion de frontière, tant dans sa matérialité concrète (frontière naturelle, frontière politique) que socio- culturelle, linguistique ou environnementale. Les travaux porteront par exemple sur les dimensions politiques (relations entre les deux Irlande, enjeux liés à la partition, impact du Brexit, espace européen), économiques (Tigre celtique, récession) et sociétales de la frontière (émigration, immigration, multiculturalisme, diaspora, etc.). Du point de vue littéraire, la symbolique de la frontière ouvre également de nombreuses pistes de recherche : limites spatio-temporelles, relation à l’autre, désir d’ailleurs, franchissements et contournements, marges et marginalités, écriture des limites, etc.

Projets prévus :

  • Colloque « 1922, de la Révolution à l’État », 23-24 septembre 2022.

Commissions ad hoc

Parallèlement aux travaux menés dans le cadre de la thématique principale et des axes de recherche propres à chaque équipe interne, l’ERIBIA met en place à partir de 2022 plusieurs commissions ad hoc.

Il s’agit, pour ces structures temporaires, de porter un projet précis sur une durée variable qui peut se situer entre 12 et 24 mois, par exemple, en fonction des initiatives de l’équipe, et selon un mode de fonctionnement souple.

Commission RIN « Norman Connection »

Responsables : Christophe Gillissen et Françoise Baillet
Participants : Bertrand Cardin, Jeremy Elprin, Linda Garbaye, Andrew Ives, Jennifer Kilgore-Caradec, Alexandra Maclennan, Armelle Parey, Mickaël Popelard, Frédéric Slaby, Marcin Stawiarski, Pascale Villate, Charlotte Wadoux, Amy Wells, Z’hor Zizi

Commission Festival du livre anglophone

Responsable : Mickaël Popelard
Participants : Anca Cristofovici, Clément Guézais, Mickaël Popelard, Armelle Parey , Marcin Stawiarski

Commission Recherche-création

Responsable : Anca Cristofovici

Commission Esthétiques Plurielles

Responsables : Amy Wells et Marcin Stawiarski
Participants : Françoise Baillet, Marcin Stawiarski, Amy Wells

Commission Research Society for Victorian Periodicals

Responsable : Françoise Baillet
Participants : Thierry Dubost, Élise Ouvrard, Armelle Parey, Pascale Villate, Charlotte Wadoux